Salle 28 - Politique, 20e siècle

Salle 28 - Politique, 20e siècle

© musées Gadagne

20e SIÈCLE

Salles 28, 29 et 30

Le 20e est le siècle de l'urbanisme et des réseaux de communication.

Les maires bâtisseurs, Edouard Herriot puis Louis Pradel, construisent de grands équipements publics comme l'hôpital Grange-Blanche, et lancent la réflexion sur le logement social : quartiers d'Habitation Bon marché des Etats-Unis et de Villeurbanne dans l'entre deux guerres, grands ensembles des années 1960-70. Les périphéries se développent, surtout vers l'est et le sud.

Dans les années 1970, le "tout automobile" s'impose : ponts, tunnels, autoroutes sortent de terre jusque dans le centre de Lyon, devenu le nœud de passage sur l'axe nord sud français.

La ville s'engage dans la réalisation, à partir des années 1960, du centre régional de décision de la Part-Dieu. En 1977, le 2e monument emblématique de Lyon pointe alors ses 165 m de haut : la tour du Crédit lyonnais, surnommée le Crayon.

Urbanisme

Présentation générale de la salle 30, Urbanisme / 20e siècle

1 min 22

Veuillez activer le Javascript pour visionner la gallerie.

La résistance...

Restée en zone libre jusqu'en 1942, Lyon est glorifiée comme capitale de la résistance, ce qu’elle est, mais aussi théâtre de la collaboration : Jean Moulin y œuvre, et y est arrêté !