Pendulum

Pendulum

Cécile Azoulay © musées Gadagne / Gilles Aymard

PENDULUM, 2009

Pendulum vient s'inscrire dans l'espace du musée comme pour en souligner la temporalité multiple. Le lustre se balance de droite à gauche de manière régulière, il marque un rythme, celui du musée, vitrine même du temps qui passe, du temps passé. A la manière d'un pendule d'horloge il souligne une temporalité propre dans son mouvement perpétuel.

Apparat se fondant en caméléon à son environnement, à l'architecture de la cour qui n'est ni espace intérieur ni tout à fait espace extérieur, il devient contre nature (celle de la fonction d'éclairage) processus de visualisation d'une durée.

Objet identifiable mais au mouvement inattendu, il invite à hypothèses, active de nouvelles interrogations.

Le physicien et astronome Galilée aurait observé à Pise un lustre dans la cathédrale qui lui donna les pistes de sa théorie sur l'isochronisme des oscillations pendulaires et la chute des corps. Pendulum rejoue cette légende contestée, la re-fabrique avec ses mécanismes contemporains, rétabli le lien de légende à histoire.

Cécile Azoulay

Visuel site Azoulay

Pendulum

Lustre en bronze et cristal de Bohème, mécanisme de balancement - 120x70cm

Réalisation technique : Art Project, Patrick Ferragne

Avec les partenariats de :

Logo EMBA
Logo Holding textile Hermès