Huîtres © Delphine Balley

Huîtres

Série Théâtre de l'esprit, 2011 © Delphine Balley Courtesy galerie Suzanne Tarasieve

mp3

A propos d'Huîtres

Histoire racontée et imaginée par Frédéric Doyez. (Déconseillé au moins de 12 ans)

Sel © Delphine Balley

Sel

Série Théâtre de l'esprit, 2011 © Delphine Balley / Courtesy galerie Suzanne Tarasieve

CARTE BLANCHE À DELPHINE BALLEY

Laissez-vous emmener dans l’univers dérangeant de Delphine Balley, emprunt d’humour et de dérision !

Le musée d’histoire de Lyon propose, pendant l’été, une série d’évènements liés à l’achèvement de la rénovation du Palais de Justice de Lyon. C’est dans ce contexte qu’il confie une carte blanche à l’artiste Delphine Balley.Delphine Balley travaille régulièrement avec le monde de la justice.

C’est grâce à Me Pierre Fronton, avocat au barreau de Lyon, très impliqué dans les liens tissés ou à tisser entre les mondes culturels, artistiques et de la justice, que les musées Gadagne ont rencontré le travail de cette artiste.

Diplômée de l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles, Delphine Balley reconstitue et théâtralise faits divers, scènes familiales, histoires vraies, avec un goût prononcé pour le détail et le motif.

Armée de son appareil photographique, Delphine Balley, navigue entre la chronique, le journalisme, la narration, le conte ou encore le cinéma.

De ses multiples influences (Vélasquez, Goya, Magritte, Ellroy, Giono, Kubrick), elle tire un regard particulier, reconstituant ainsi, par le truchement des cadrages, des lumières et des mises en scène, des tableaux aussi classiques que novateurs.

Ces saynètes, métaphores du quotidien, sont autant de huis-clos hors du temps, mêlant réalité et imaginaire fantastique.

Delphine Balley a choisi 6 de ses œuvres pour les intégrer dans le parcours permanent du musée d’histoire de Lyon. Son travail imprègne les salles du musée, en écho à l’histoire de la justice à Lyon qu’il raconte tout l’été.

À chaque scène, son histoire ...

Chaque photographie est accompagnée par une histoire racontée l’avocat pénaliste Frédéric Doyez : "Mon propos sera de projeter, sur ces images, une histoire compatible avec ce qu’inspire le lieu. C’est une proposition tirée ou non d’une histoire vraie et ce sera à celui qui regarde, qui écoute d’envisager si le récit est vrai ou mensonger. Le spectateur y croira ou n’y croira pas comme un juré dans un procès quand il écoute la version de celui qui se défend. Le crime a ceci de mystérieux que l’on n’est jamais vraiment certain de le connaître, que l’on n’arrive jamais vraiment à l’effacer et que quand on croit l’avoir compris, on peut être tiraillé par la crainte de s’être trompé."

Ces histoires sont accessibles via les QR Code inscrits sur les cartels, ou en écoute, par casque. Attention, elles sont fortement déconseillées au moins de 12 ans !

Le téléchargement sur votre smartphone et l’écoute en direct, face à chaque photographie, est possible grâce au partenariat d’Orange avec les musées Gadagne.

Où sont les œuvres dans le musée d’histoire de Lyon ?

Sel (Série Théâtre de l’esprit, 2011) - salle 8

Loirs (Série Théâtre de l’esprit, 2011) - salle 10

Huîtres (Série Théâtre de l’esprit, 2011) - salle 13

La couture du milieu (Série Album de famille, chapitre 1) - salle 14

Faire la jeune fille (Série Album de famille, chapitre 1) - salle 21

Souliers (Série Théâtre de l’esprit, 2011) - salle 25

Y aller ?

Du mercredi au dimanche de 11h00 à 18h30.

Tarifs billet d'entrée un musée : 6 € / 4 €
Gratuité : jeune de moins de 26 ans, demandeur d'emploi (sur présentation d’un justificatif à jour), personne en situation de handicap et son accompagnateur

Avec le partenariat de

logo Larson Juhl
Logo Orange

Remerciements à :
l'Espace Valles, St Martin d'Hères et à La Halle, Pont en Royans pour leur soutien à la production des images sélectionnées pour l’exposition aux musées Gadagne et à PICTO Lyon