-76 av. J.C. / ANTIQUITÉ

L’histoire du site de Gadagne commence dès le début du 1er siècle avant Jésus-Christ (-76 av. J.-C.), avant même la fondation de Lugdunum par les Romains. C’est la première trace attestée d’occupation précoloniale dans ce secteur de la rive droite de la Saône.

La présence d’artisans, puis la construction d’un entrepôt au début du 1er siècle de notre ère témoignent de la vocation commerciale du quartier.

Au 3e siècle, d’importants travaux de rénovation entraînent une réorganisation complète du bâtiment.

Cet agrandissement peut correspondre au développement du transport de marchandises qui s’effectuait sur la Saône et avec l’existence probable d’un quai de déchargement à proximité.

Par la suite, l’entrepôt est en partie ou en totalité transformé en habitat. Cette dernière phase d’occupation s’achève par la création d’un hypocauste, système de chauffage par le sol.

Au début du 5e siècle, le site est abandonné. Il sert de dépotoir avant d’être enfoui brutalement sous les gravats d’un glissement de terrain.